Château de Bougey
Château de Bougey

Nos coordonnées

Guyot de Saint Michel
2 rue des Fourches

70500 Bougey

Téléphone :

+33 6 22 69 65 10 ou +33 6 51 20 36 83

 

N'hésitez pas à utiliser notre formulaire de contact.

Nouvelles dates et nouveaux horaires d'ouverture

Ouverture tous les jours (sauf jeudi) de 13h00 à  19h00 du 25 juin au 25 septembre 2022

Hors saison, sur réservation.

Visites guidées uniquement

à 13h30, 15h30 et 17h30

 

Animations possibles hors période d'ouverture

 

Nos tarifs 

Visite château et 2 expositions temporaires ("La guerre d'Indochine" et "Parfums d'Indochine : tranches de vies")

Visites guidées exclusivement : à 13h30, 15h30 et 17h30

 

Adultes : 5€ (tarif préférentiel 3€ JEP 2022)

Jeunes - de 18 ans et  

scolaires : gratuit

   

Actualités 

Du 9 octobre au 20 novembre 2022, tous les mercredis et les dimanches à 14h et 16h00 : Exposition "La sorcellerie : du mythe à la réalité".

 

Entrée : 5€, gratuit jusqu'à 18 ans   

Peu de choses sont connues sur Bougey à l'époque gallo-romaine si ce n'est que l'on trouve au nord-est de la commune, des vestiges de voie romaine (voie de Port-sur-Saône à Langres) . Auprès de cette voie romaine est également mentionné un camp romain.

 

L'époque carolingienne quant à elle, a gardé jusqu'à ce jour, ses secrets sur l'histoire du site.

 

La première mention du château remonte au début du XIVème siècle, un texte daté de 1311 indique en effet : "Etienne de Bougey", dit Bougeroz, écuyer, avait contracté un emprunt auprès du juif Antoine le Lombard de Traves, sous la caution de Jacques de Rupt, son cousin, qui fut obligé de payer pour lui. Il ne put se libérer que quarante ans après, en cédant une partie de son château à Gauthier de Rupt, fils de son créancier".

 

En 1352, les terres de Bougey passent à Béatrix de Bougey, nièce d'Etienne.

 

En 1386, le dénombrement de la terre de Rupt mentionne que le fief de la maison-forte de Bougey appartient à Jeanne, fille de Vauchier de Gouhenans, chevalier, descendant de Jean de Gouhenans et de Guillemette de Rupt.

 

Au XVème siècle, aucun texte ne nous permet à ce jour d'avoir une idée précise de l'histoire du château lorsqu'il appartient à la famille de Ray.