Château de Bougey
Château de Bougey

Nos coordonnées

Guyot de Saint Michel
2 rue des Fourches

70500 Bougey

Téléphone :

+33 6 22 69 65 10 ou +33 6 51 20 36 83

 

N'hésitez pas à utiliser notre formulaire de contact.

Nouvelles dates et nouveaux horaires d'ouverture

Ouverture tous les jours (sauf jeudi) de 13h00 à  19h00 du 25 juin au 25 septembre 2022

Hors saison, sur réservation.

Visites guidées uniquement

à 13h30, 15h30 et 17h30

 

Animations possibles hors période d'ouverture

 

Nos tarifs 

Visite château et 2 expositions temporaires ("La guerre d'Indochine" et "Parfums d'Indochine : tranches de vies")

Visites guidées exclusivement : à 13h30, 15h30 et 17h30

 

Adultes : 5€ (tarif préférentiel 3€ JEP 2022)

Jeunes - de 18 ans et  

scolaires : gratuit

   

Actualités 

A partir du samedi 25 juin : ouverture du château au public .

A partir du samedi 2 juillet jusqu'au 25 septembre 2022 : exposition "L'Indochine entre guerre et paix"

 

 

Samedi 17 et dimanche 18 septembre Journées européennes du patrimoine (JEP).

Visites guidées à 13h30, 15h30 et 17h30. Entrée 3€ à partir de 18 ans.

 

 

Dimanche 25 septembre de 08h00 à 18h00  Vide grenier au château.

2,5 € le ml. 

 

Réservation :

06.99.70.59.92 (gilbert.blanc12@wanadoo.fr) / 06.22.69.65.10 (jgdsm@yahoo.fr) / 06.24.42.82.73. N'attendez plus pour réserver....

2019 Bougey 1944, l'hôpital des Maquisards

 Du 30 mai au 6 septembre, cette exposition, organisée à l'initiative de l'Amicale du 11e Chasseurs de Vesoul en partenariat avec l'Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre, sera visible au château de Bougey. Il s'agit de commémorer les maquis, notamment le Maquis Clément qui utilisa, en 1944, le château de Bougey comme hôpital clandestin où officiaient le général Etienney et son fils.
L'exposition permettra d'aller à la rencontre de l'Histoire à travers une collection riche d'une vingtaine de mannequins mis en scène dans leur uniforme authentique et entièrement équipés, de partir à la rencontre des hommes et des femmes qui ont fait l'Histoire : soldats et officiers de la Wehrmacht, maquisards, infirmières, etc.
Présentation de nombreux objets d'époque et documents d'archives couvrant Occupation et Libération.
Pour le jeune public, mise à disposition de carnets de visite proposant des recherches et activités ludiques.
L'exposition permettra également de découvrir l'histoire du BUK, bataillon d'Ukrainiens enrôlés de force dans la SS et transportés sur le front de l'Ouest à l'été 1944, qui se rebellent et rejoignent les rangs de la Résistance haut-saônoise. Certains d'entre eux passeront par le château de Bougey.

2022 L'Indochine entre guerre et paix 

 

JOURNEE EXCEPTIONNELLE GUERRE D'INDOCHINE

 

Le samedi 23 juillet , journée exceptionnelle Guerre d'Indochine avec la projection de trois superbes documentaires présentés et commentés par le réalisateur Philippe FRELING.

A 15h30, "Indochine, une guerre japonaise I", à 16h30, "Indochine, une guerre japonaise II", à 19h00 "Indochine, quand les femmes entrent en guerre". 

Pass visite et projections  6€. Buvette et petite restauration sur place

 

INDOCHINE
une guerre japonaise

un film en deux épisodes écrit et réalisé par
Philippe Fréling
produit par
Christine Watanabe - KAMI Productions

 

Ce documentaire met en lumière un fait méconnu de l'histoire de la guerre d'Indochine. Si ce combat entre un peuple colonisé et son colonisateur a vu s'affronter, de 1946 à 1954, Vietnamiens et Français, c'est bien l'action d'un troisième protagoniste – le Japon – qui en a favorisé le déclenchement. Avec Le loup dans le bergerie, son premier épisode, le film montre comment,
entre 1940 et 1942, les Japonais se sont servis de l'Indochine vichyste pour se lancer, au lendemain de l'attaque de Pearl Harbour, à la conquête de l'Asie du sud-est.

 

Avec La terre brûlée, le film s'attache ensuite à montrer comment, la guerre du Pacifique tournant à leur défaveur, les Japonais en sont venus à prendre possession de l'Indochine pour y installer un régime de terreur et ruiner tout l'édifice colonial français. Le Viet Minh, mouvement nationaliste d'obédience communiste, se renforce alors dans sa lutte pour l'indépendance du Vietnam. Après la capitulation japonaise, les Français ne parvenant pas à reprendre pied dans ce qui fut « la perle » de leur empire, Ho Chi Minh appelle au soulèvement populaire : la guerre
d'Indochine commence.

 

 

I N D O C H I N E
quand les femmes entrent en guerre
————

 

Le film raconte comment, il y a 70 ans, le 15 octobre 1951, une forteresse est tombée. Ce jour-là, les Françaises ont obtenu, par décret gouvernemental, le droit de devenir militaires et de faire carrière dans l'armée, tout comme les hommes, ou presque. Deux guerres ont rendu possible ce moment hautement symbolique dans l'histoire de la lutte pour l'égalité entre les femmes et les
hommes : la Seconde Guerre mondiale et, surtout, la guerre d'Indochine. Deux guerres dans lesquelles des femmes se sont engagées, ont combattu. Le film – tout en images d'archives – fait entendre les témoignages d'une douzaine d'entre elles. Suzanne et les autres racontent comment elles ont rejoint de Gaulle à Londres, comment elles ont intégré les Forces Françaises Libres, notamment la très virile 2e DB, comment elles ont participé à la libération de la France,
comment, dès octobre 1945, certaines d'entre elles ont rejoint le Corps Expéditionnaire d'Extrême-Orient. Suzanne et les autres racontent leur guerre d'Indochine. Leur récit est un récit de soldats, et de soldats qui affrontent toutes les épreuves de la guerre, y compris celle du feu. Mais ce n'est pas tout. Avec ce récit de huit années de guerre contre l'ennemi vietminh, Suzanne et ses soeurs d'armes nous font entendre le récit de l'autre bataille qu'elles doivent alors mener : bataille, au sein de la société française, contre un patriarcat qui veut les cantonner à jamais dans le rôle d'épouse et de mère.

lle zone de texte >>