Château de Bougey
Château de Bougey

Nos coordonnées

Guyot de Saint Michel
2 rue des Fourches

70500 Bougey

Téléphone :

+33 6 22 69 65 10 ou +33 6 51 20 36 83

 

N'hésitez pas à utiliser notre formulaire de contact.

Nouvelles dates et nouveaux horaires d'ouverture

Ouverture tous les jours (sauf jeudi) de 13h00 à  19h00 du 25 juin au 25 septembre 2022

Hors saison, sur réservation.

 

Animations possibles hors période d'ouverture

 

Nos tarifs 

Visite château et 2 expositions temporaires ("La guerre d'Indochine" et "Parfums d'Indochine : tranches de vies")

Visites guidées exclusivement : à 13h30, 15h30 et 17h30

 

Adultes : 5€

Jeunes - de 18 ans et  

scolaires : gratuit

   

Actualités 

Dimanche 22 mai de 10h à 19h : 1ère édition des Artisanales au château de Bougey : marché d'artisans d'art et d'artisans/producteurs 

 

2019 Bougey 1944, l'hôpital des Maquisards

 Du 30 mai au 6 septembre, cette exposition, organisée à l'initiative de l'Amicale du 11e Chasseurs de Vesoul en partenariat avec l'Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre, sera visible au château de Bougey. Il s'agit de commémorer les maquis, notamment le Maquis Clément qui utilisa, en 1944, le château de Bougey comme hôpital clandestin où officiaient le général Etienney et son fils.
L'exposition permettra d'aller à la rencontre de l'Histoire à travers une collection riche d'une vingtaine de mannequins mis en scène dans leur uniforme authentique et entièrement équipés, de partir à la rencontre des hommes et des femmes qui ont fait l'Histoire : soldats et officiers de la Wehrmacht, maquisards, infirmières, etc.
Présentation de nombreux objets d'époque et documents d'archives couvrant Occupation et Libération.
Pour le jeune public, mise à disposition de carnets de visite proposant des recherches et activités ludiques.
L'exposition permettra également de découvrir l'histoire du BUK, bataillon d'Ukrainiens enrôlés de force dans la SS et transportés sur le front de l'Ouest à l'été 1944, qui se rebellent et rejoignent les rangs de la Résistance haut-saônoise. Certains d'entre eux passeront par le château de Bougey.